Living on Westeros

Game of Thrones
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une véritable première rencontre

Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Louise Arryn

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/06/2017

MessageSujet: Une véritable première rencontre   Sam 15 Juil 2017 - 13:40

Je poussai un long soupir, tandis que je regardais mon reflet dans le miroir. Une femme coiffait ma longue chevelure noire, en une coiffure plutôt simple, mais élégante. Je préférais grandement les laisser détachés, mais ma mère ne voulait pas. Du moins, pas le jour où j'allais rencontrer mon promis. Je l'avais déjà vu, bien évidemment, puisqu'il était le frère de mes deux meilleurs amis, mais jamais il ne m'avait adressé la parole. Il fallait dire que moi non plus. Il était plus vieux que moi, et avait beaucoup plus de prestance. Jamais je n'aurais cru un jour devoir l'épouser. Thoma... Il était très bel homme, je ne pouvais pas dire le contraire, mais j'étais plutôt perturbée. Je ne croyais pas que ma mère souhaitait me voir épouser quelqu'un que je ne connaissais pas. Mais la vie était ainsi faite ici. J'étais la seule enfant des Arryn, j'étais donc l'héritière. Et je me devais de marier quelqu'un venant d'une bonne famille. 


- Voilà My Lady, me dit tendrement la servante. 


Je la remerciai d'un sourire, avant de lui donner congé. Je me détournai de la coiffeuse, afin de regarder la magnifique robe d'un jaune pâle que ma mère avait préparée uniquement pour l'occasion. Je m'empressai de la revêtir, puis mis mes petits souliers. Je descendis alors à la salle de réception, qui donnait accès à la porte de la lune. Ma mère y était, ainsi que la famille Tully. Je fis une petite révérence à la foule. Heureusement, nos deux familles ne parlaient pas beaucoup, et ma mère nous fit transférer aussitôt à la salle de balle. Je pris place sur le petit siège près de ma mère, tandis que tous les invités commençaient à danser. Ici, aux Eyriés, les traditions perduraient. Mon futur époux se devait de danser avec plusieurs femmes, pour ensuite m'inviter, moi, pour montrer que j'étais son élue. Je trouvais cela plutôt stupide, mais ma mère y tenait absolument. 


Amara s'amusait à me faire des clins d'oeil, tandis qu'elle dansait avec l'un de mes soldats. Je poussai un léger soupir, cherchant Xavier des yeux. Il semblait bien s'amuser, à courtiser toutes les jeunes dames. 


- C'est long, murmurais-je pour moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thoma Tully

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 09/07/2016

MessageSujet: Re: Une véritable première rencontre   Lun 21 Aoû 2017 - 23:26

Aujourd'hui aurait lieu mes fiançailles et aussi le début de la fin de ma vie à Vivesaigues. Mon père avait cru bon de me fiancer à la meilleure amie de Xav et Ama. Donc au lieu d'hériter de mon Royaume adoré, je finirais pas vie dans une forteresse haut perchée. Ce n'était pas du tout le choix de femme qui me chicotait, car Marie-Louise Arryn était une jeune femme magnifique quoiqu'un peu jeune, mais le fait de vivre si loin du sol.


Ma famille et moi, nous tenions avec les Arryn dans la salle de réception. Je portais une tunique noire brodée de fils argent, un pantalon noir et ma cape de voyage noire aussi. Je poussai un long soupir, derrière moi, Xavier, Amara et Marcus ne cessaient de chahuter. Tout le monde se tu lorsque Lady Marie-Louise entra dans la salle. Lady Zodia nous fit passer dans la magnifique salle de bal. Et la longue soirée commença, car aux Eyriés l'homme devait danser avec bien des jeunes femmes, avant d'aller chercher sa belle. Chez nous, nous avions écourtés le tout, le couple fiancé ouvrait une longue danse. Je me pliai donc aux traditions et dansai avec le trois quarts des dames de la cour. L'heure était à inviter Marie-Louise à danser, mais je me devais de m'hydrater avant. Je pris donc une coupe de vin et pris quelques gorgées.


- C'est long, entendis ma fiancée se plaindre tout bas.


J'étais derrière elle et j'avais l’ouïe très fine. Je me dirigeai lentement vers elle, la contournai pour lui faire face et lui offris ma main. Je lui souris gentiment. Elle avait passé son enfance avec le reste de ma fraterie, je la connaissais bien.


- Puis-je faire en sorte que votre soirée soit moins longue, my lady? demandais-je poliment.


La belle me donna sa main et je l'entraînai sur la piste de danse. L'orchestre entama une valse lente, je posai l'une de ses mains sur mon épaule et la mienne contre sa hanche, avant de prendre l'autre. Je la fis valser lentement, mon regard plongé dans le sien. Pour la faire sourire, je la fis tournoyer. Je détestais danser, mais les dames adoraient être ma partenaire. Lorsque la musique arrêta, je renversai ma belle dans mes bras. Je lui fis une petite révérence.


- Voulez-vous aller discuter au balcon? lui demandais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Louise Arryn

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/06/2017

MessageSujet: Re: Une véritable première rencontre   Sam 16 Sep 2017 - 15:35

Je commençai à entendre les dames s'exciter autour de moi. Je haussai un sourcil, me demandant ce qui se passait. Après tout, les gens continuaient de danser, comme tout à l'heure. C'est alors que je vis apparaître dans mon angle mort mon futur époux. J'avalai de travers, ne sachant pas trop comment réagir. Oui, je le connaissais, mais toute cette mise en scène et cette situation ne me ressemblait pas. J'avais peur de gaffer et de faire honte à ma mère. Après tout, j'étais le futur de ma maison. Thoma se planta devant moi, petit sourire aux lèvres. Il me tendit la main, alors j'y posai la mienne par-dessus. 


- Puis-je faire en sorte que votre soirée soit moins longue, my lady? demanda-t-il avec toutes les politesses, ce qui fit fondre les dames autour.


Je serrai fortement sa main, en acquiesçant d'un léger signe de tête. Je fus donc rapidement sur la piste de danse. Je savais danser, oui, mais je marchais souvent sur les pieds de mon partenaire. Habituellement, je dansais avec Xavier, car mes maladresses ne le dérangeaient pas. Cependant, Thoma était un bon leader, et il réussissait à me faire tournoyer avec élégance. Lorsque la danse fut terminée, je répondis à sa révérence, tandis que les invités nous applaudissaient. 


- Voulez-vous aller discuter au balcon? me proposa-t-il alors.


Xavier devait lui avoir dit ce que j'aimais et ce que je n'aimais pas. Je fis donc un bref signe positif de la tête, le laissant m'entraîner à l'extérieur. Je gardai la tête haute, même si je n'aimais pas avoir l'attention braquée sur moi. Une fois sur le balcon, je pris une grande inspiration. Je me sentais beaucoup mieux maintenant.


- Merci, lui soufflais-je, lui faisant un petit sourire. 


Il y eut un long silence. Visiblement, nous n'étions pas faits l'un pour l'autre. Nous n'avions jamais rien eu en commun, et c'était pour cela que nous n'avions jamais été vraiment amis. Je baissai légèrement la tête, cherchant un sujet de conversation. 


- Ce n'est pas une bonne idée, murmurais-je. Cette relation ne peut pas fonctionner. 


Je relevai alors un regard dur sur mon futur époux. Je savais bien que je ne pouvais pas arrêter ce mariage. Rien ne dépendait de moi. Il s'agissait d'alliances logiques, rien n'appartenait à l'amour lorsque tu étais une Lady. Malheureusement, c'était ainsi que j'étais née. 


- Pardonnez-moi, je suis d'humeur un peu sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thoma Tully

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 09/07/2016

MessageSujet: Re: Une véritable première rencontre   Dim 4 Fév 2018 - 12:07

Je n'étais pas un homme de cérémonie. Ce que j'aimais par-dessus tout était lire et m'instruire sur notre histoire. J'aimais le silence, le calme et l'ordre. Xavier disait que j'étais ennuyeux. Marcus disait que j'étais un intellectuel et Ama disait que j'étais un homme fait pour diriger Westeros. C'était aussi le rêve de mes parents que je finisse sur le Trône de Fer, mais pas le mien. Mon rêve était de finir mes jours dans le Conflan avec une femme bonne et généreuse.


Je pris la main de ma future épouse, que je ne connaissais pas plus que ça et l'entraînai sur le balcon, loin des regards fureteurs des femmes. Telle une vraie dame, elle se laissa faire, la tête haute et fière. Une fois dehors, elle prit une grande inspiration. Je fis de même, car ces cérémonies me donnaient de l'urticaire.


- Merci, chuchota Marie-Louise.


Je voulus lui répondre, mais cela m'était impossible. Xavier aurait dû lui être promis, il la connaissait si bien. Pourtant, je l'avais toujours regardé de loin, car elle était d'une beauté à couper le souffle de n'importe quel homme. Et voilà que j'étais face à elle, ma promise baissait les yeux évitant mon regard. Paniqué, je cherchais à lui dire qu'elle était magnifique, sans avoir l'air d'un homme complétement stupide.


- Ce n'est pas une bonne idée, souffla-t-elle. Cette relation ne peut pas fonctionner.


C'était un fait. Son regard dur se replanta dans le mien. J'y vis ce que je cherchais, l'intelligence et le bon sens. Il nous était impossible de rompre ce mariage, mais nous pouvions toujours essayer d'êtres amis ou alliés. Je ne voulais pas la rendre malheureuse, j'étais prêt à fermer les yeux sur un amant pour elle.


- Pardonnez-moi, je suis d'humeur un peu sombre, s'excusa l'amie d'enfance de ma fratrie.


Je lui fis un petit sourire. Je pris sa main dans la mienne et plongeai un regard amical dans le sien. La vie avait fait que nous avions atterris ici, nous allions donc faire ce qu'il fallait pour être heureux. Lentement, je l'emmenai s'asseoir sur un banc, être debout toute la soirée devait être épuisant. Une fois installés, je gardai sa main dans la mienne.


- Ne vous excusez pas, dis-je, doucement. Il est vrai que nous ne nous connaissons pas. Je suis prêt à apprendre à vous connaître Marie-Louise, si vous voulez. J'aimerais être votre ami.


Ces mots étaient finalement sortis. En fait, je crois que je l'aimais, car aucune femme ne m'avait couper le souffle comme elle avait fait. Aucune femme n'avait parlé avec intelligence comme elle venait de faire.


- Peut-être que ce mariage ne sera pas si dysfonctionnel si nous devenons amis avant, dis-je, avec un sourire timide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une véritable première rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une véritable première rencontre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Living on Westeros :: Westeros :: Le Val d'Arryn :: Les Eyrié-
Sauter vers: